Mémoires d'Ici - Dossiers web - Les camps de Tavannes (1930-1969)

Les camps de Tavannes (1930-1969)

Durant quarante ans, le Camp de Tavannes des Unions chrétiennes est un événement dont l’audience dépasse largement les cercles de la jeunesse protestante du Jura. Organisé chaque année à fin janvier, il rassemble plusieurs centaines de participants. D’abord réservé uniquement aux jeunes hommes, il s’ouvre aux jeunes filles au milieu des années cinquante.

Le programme s’articule autour d’une grande conférence publique, qui se déroule le samedi soir ou le dimanche après-midi. Auparavant, les campeurs participent à des travaux catéchétiques de groupe, assistent au culte dominical, à un film et, parfois, à une pièce de théâtre. Des conférenciers de renom font le déplacement de Tavannes. À ses origines, le Camp de Tavannes est exclusivement consacré à l’étude de la bible. Peu à peu, il devient un grand week-end de réflexion sur les problèmes contemporains (racisme, islam, énergie atomique, aide au développement, défense militaire, biologie, etc.) et ouvre des fenêtres sur le monde (construction de l’Europe, Chine, Japon, Afrique, etc.) Dans le choix des thèmes et des intervenants, les organisateurs font souvent ?uvre de pionniers. Ils cherchent à établir une synthèse entre la vie dans la cité et la foi chrétienne, plaçant leurs espoirs dans une meilleure collaboration fraternelle entre les peuples. Le Camp de Tavannes disparaît au début des années septante, avec les grandes remises en question issues de la contestation soixante-huitarde. Durant la même époque, les Unions chrétiennes organisent aussi le Camp de Moutier, plutôt consacré aux arts, à la culture et aux loisirs, ainsi que le Camp paysan de Corgémont qui permet d’aborder différents aspects de la politique agricole.


Le dossier au format PDF prêt à imprimer est plus riche en illustrations.

 

Dossier mis en ligne le 21 juillet 2010

Licence Creative Commons

Partagez