Mémoires d'Ici - Carnets d'images - Gustave Roud photographié par Simone Oppliger

Gustave Roud photographié par Simone Oppliger

Il était poète - et photographe aussi. Elle était photographe - mais a écrit les textes de ses livres. Simone Oppliger photographie Gustave Roud à deux reprises en 1973, à l'occasion d'une émission de radio à Lausanne, et 1974, chez lui à Carrouge. L'écrivain a 77 ans. Reconnu par ses pairs, il se sait arrivé bientôt au terme de son œuvre. La photographe n'a pas encore publié le livre qui révèlera son talent : Quand nous étions horlogers, témoin d'un monde - celui de son enfance - emporté par la crise.


Les photographies de ces rencontres font partie des portraits les plus connus de Gustave Roud. Pour compléter les images déjà publiées, Mémoires d'Ici a retrouvé les négatifs, dont une sélection est présentée ici. La succession des prises de vue révèle, au sens propre, une recherche : celle d'une photographe qui écrit son sujet par la lumière et les ombres. Elle montre aussi un cheminement : celui d'une jeune femme vers un vieil homme, celui d'une photographe vers un écrivain, celui d'une artiste vers un artiste.


Partagez